Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fase-montreuil
  • Le blog de fase-montreuil
  • : Blog du comité montreuillois de la FASE. La politique ne peut rester une affaire de spécialistes et doit devenir l'exercice plein pour chacun-e de sa citoyenneté. L'action des élu-e-s doit être dans un prolongement des mobilisations et un moyen de dialogue permanent avec celles-ci au sein des institutions. Convergence, rencontre, pratiques mises en commun, en regroupant la pluralité des cultures et parcours
  • Contact

Recherche

7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 18:44

 

logoGApourblog s

 

                                      FAsebanniere

 

 

 

 

 

 

Tranquillité publique à Montreuil : la municipalité est responsable !

 

La presse a ces jours derniers révélé publiquement ce que de nombreux montreuillois, militants ou simples citoyens, connaissent depuis longtemps : l’existence d’agents de sécurité agissant jusqu’à aujourd’hui, en toute impunité sur le territoire montreuillois.

 

Les articles de presse publiés par Médiapart et Les Inrocks illustrent pleinement les dérives de la gestion municipale et font la lumière sur une politique sécuritaire dissimulée.

 

Militants, nous avions déjà eu affaire à cette  brigade spéciale à l’occasion d’évacuations de squatts ou de camps de roms,  de manifestations politiques, … 

Se souvient-on que cette équipe encadrait l’expulsion de roms installés aux abords de la halle Dufriche en novembre 2009, la veille de l’inauguration du Salon du Livre?

 

La Maire de Montreuil fait mine de découvrir les agissements de ces agents, alors que des habitants, des militants, des conseillers municipaux l’alertent ainsi que son cabinet depuis plusieurs années.

 

Son existence même pose une première question : dans quel objectif ?

A l’origine prévue pour s’occuper des questions de stationnement, cette équipe d’ASVP mobile, dirigée par l’ancien garde du corps de Dominique Voynet, a rapidement été transformée en équipe de gros bras, chargée de faire le ménage sur la ville.

 

A certains problèmes politiques aigus qui existent à Montreuil, comme la question de la spéculation immobilière, du logement, et des populations migrantes, la municipalité a choisi d’y répondre par la violence physique, verbale et psychologique.

 

Nous condamnons l’existence d’une telle équipe dont l’objectif est la « pacification » de l’espace public, comme d’autres pacifiaient à grand renfort de nervis, l’espace de l’entreprise, ou des territoires avant leur mise en valeur et leur vente.

 

Les méthodes de ces agents, leurs propos, comme l’attestent plusieurs témoignages, sont par ailleurs indignes du comportement que l’on peut attendre d’agents du service public. Ils sont clairement condamnables et à condamner.

Egalement, en tant que qu’agents du service public, ils avaient le pouvoir de refuser un ordre politique qui serait « manifestement illégal ».

Il est vrai, cependant, que le choix, judicieusement fait par la municipalité, de les recruter sur des missions courtes et des contrats précaires, n’était pas de nature à leur permettre d’user ouvertement de tous leurs droits …

 

La première des responsabilités incombe bien à la Maire de Montreuil et à ses élus.

D’ailleurs, qu’ils réagissent à la plainte d’un journaliste, au battage médiatique qui s’en suit, alors même qu’ils ont fermé les yeux sur l’agression dont a été victime un militant il y a quelques semaines, est révélateur de leur duplicité et des méthodes dont use la municipalité depuis 2008.

 

La Maire fait ainsi aujourd’hui porter le chapeau à un homme et à son équipe et poursuit ainsi ce qu’elle a toujours fait depuis 2008, jeter en pâture ses agents communaux, par voie de presse, et se dédouaner de toute responsabilité !

 

Personne à Montreuil n’est dupe !

 

Pour notre part, nous demandons donc :

- la dissolution de cette équipe,

- et que toute la lumière soit faite sur ces agissements et qu’une enquête éclaire toute la chaîne des responsabilités : maire, élus, cabinet, direction générale, agents.

 

 

Montreuil, le 7juin 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires