Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fase-montreuil
  • Le blog de fase-montreuil
  • : Blog du comité montreuillois de la FASE. La politique ne peut rester une affaire de spécialistes et doit devenir l'exercice plein pour chacun-e de sa citoyenneté. L'action des élu-e-s doit être dans un prolongement des mobilisations et un moyen de dialogue permanent avec celles-ci au sein des institutions. Convergence, rencontre, pratiques mises en commun, en regroupant la pluralité des cultures et parcours
  • Contact

Recherche

21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 10:15
Montreuil Avenir, nos priorités pour Montreuil

Tout au long des semaines et des mois qui nous séparent des élections municipales du mois de mars 2014, nous allons prendre le temps de solliciter toutes les Montreuilloises et tous les Montreuillois pour bâtir le programme de Montreuil avenir. Faites part de vos préoccupations, de vos idées, pour un logement décent et abordable, pour l’aménagement de la ville, les transports, pour vivre en sécurité, pour l’école, pour le développement économique et l’emploi, pour la culture. Pour tout ce qui fait la vie quotidienne et qui prépare l’avenir.

Cliquez pour accéder au document

Renvoyez nous votre avis à l'adresse fasemontreuil@gmail.com

Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:49
Le 1er décembre à Paris, marchons contre l'injustice fiscale et sociale!
Le 1er décembre à Paris, marchons contre l'injustice fiscale et sociale!
Repost 0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 19:03
Communiqué Front de gauche 93 Rythmes scolaires : suspension immédiate de la réforme !
Repost 0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 09:48

L'avenir de Montreuil, écrivons-le ensemble ; construisons-le à gauche !
Montreuil Avenir avec le Front de gauche et les citoyen-ne-s de Montreuil organise son grand meeting avec Patrice Bessac et en présence de Clémentine Autain, Marie-George Buffet, François Delapierre et Pierre Laurent

29 novembre, meeting de soutien du Front de Gauche à Montreuil Avenir
Repost 0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 09:43
 le Front de Gauche appelle à une marche le 1er décembre

Communiqué : le Front de Gauche appelle à une marche le 1er décembre

Contre l’injustice fiscale et sociale, le Front de Gauche appelle à une grande marche le dimanche 1er décembre à Paris pour une révolution fiscale, la taxation du capital et l’annulation de la hausse de la TVA. Cette marche se dirigera vers le « portique » de Bercy, symbole de la politique du gouvernement Ayrault plus favorable au Medef et à la finance qu’aux salariés et à la grande masse de la population.

Cette manifestation aura lieu au moment du vote du budget d’austérité auquel nous nous opposons. Cette politique continue à entraîner le pays dans la stagnation économique, elle amène toujours plus de chômage et de licenciements. Après Sarkozy, elle aggrave l’injustice fiscale en augmentant les impôts pour la grande majorité de la population tout en multipliant les cadeaux au patronat et en continuant la destruction des services publics et de la protection sociale. C’est inacceptable et cela bafoue le principe républicain d’un impôt juste. La hausse de la TVA prévue le 1er janvier en est l’exemple le plus scandaleux puisque prévue pour pallier une partie des 20 MDS d’Euros accordés au patronat sans aucune conditionnalité. C’est pourquoi nous exigeons son annulation immédiate.

La colère populaire contre les conséquences de l’austérité est juste et légitime. La droite, le Medef, l’extrême droite essaient aujourd’hui de la dévoyer. Leurs objectifs n’ont rien à voir avec les intérêts du peuple : il ne faut pas les laisser faire.

C’est pourquoi le Front de gauche conçoit cette initiative comme la plus ouverte possible. Il appelle en conséquence tous ceux et celles, organisations et personnalités, qui refusent cette politique socialement et écologiquement désastreuse à prendre des initiatives localement et à faire de cette marche la leur. Nous sommes donc disponibles à la préparer ensemble.

Il est temps pour ceux qui ont voulu la défaite de Nicolas Sarkozy et enragent de voir sa politique continuer à être appliquée, de se mobiliser le plus largement possible dans l’unité.

Repost 0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 10:14

Vous remerciant, Monsieur le député de la 7è circonscription, de votre réponse à venir.

-----------------------------------------------

Mesdames, Messieurs les Député-e-s

Le 15 octobre, vous avez été parmi les 47 députés de gauche à s’abstenir lors du premier passage à l’Assemblée nationale de la réforme du système de retraites. Grâce à votre vote, et aux votes contre de vos collègues du Front de Gauche, la réforme n’a pas obtenu la majorité absolue.

Depuis, le Sénat s’est unanimement opposé à cette réforme. Lorsqu’elle reviendra à l’Assemblée, vous aurez donc le pouvoir de la mettre en échec pour de bon. C’est dire si votre vote sera d’importance. Nous savons en effet que sur le fond votre abstention signifie un désaccord avec cette réforme.

Nous n’avons donc pas besoin dans cette lettre de vous dire à quel point cette réforme constituera une régression sociale.

Nous reviendrons cependant sur quelques points que ceux de vos collègues socialistes qui ont voté favorablement seraient bien avisés de se rappeler également avant leur vote. Il n’est pas interdit de changer d’avis surtout quand la cause est juste et correspond aux valeurs de la gauche.

Si cette réforme passe, elle entérine du coup la réforme Fillon qui mettait fin à la retraite à 60 ans. Or, si Nicolas Sarkozy a décidé de faire voter cette réforme coûte que coûte malgré une mobilisation populaire inédite, nous ne doutons pas que cela a contribué à sa défaite et donc à l’élection de François Hollande et de nombre de députés de gauche. Voter cette loi, c’est donc en quelque sorte donner une victoire a posteriori à Nicolas Sarkozy et causer une nouvelle défaite à la majorité qui s’est exprimée le 6 mai 2012.

Si cette réforme passe, vous feriez partie de la première majorité gouvernementale à faire reculer l’âge de la retraite. Une triste première. S’il fallait se convaincre que l’allongement de la durée de cotisation vaut en effet recul effectif de l’âge de départ à la retraite, il suffit de se reporter aux écrits de François Hollande lui-même. Dans le document qui retrace la «stratégie de politique économique de la France» envoyé le 1er octobre à Bruxelles, le président de la République reconnaît en effet que l'âge de départ à la retraite va faire un bond suite à l'allongement à 43 annuités de la durée de cotisation en 2035 : « A terme, un assuré qui débute sa carrière à 23 ans (c'est la moyenne en France) ne pourra partir à la retraite au taux plein qu'à partir de 66 ans. Ainsi, l'âge légal de départ est maintenu à 62 ans, mais l'âge effectif de départ à la retraite, qui constitue le critère déterminant au regard de la soutenabilité des finances publiques, devrait augmenter mécaniquement » écrit-il. Il est vrai qu’il convient de rassurer la Commission européenne qui avait fait de ce recul une des conditions pour assouplir pendant deux ans la règle d’or budgétaire. Mais au moins chacun, à commencer par vous, est ainsi prévenu de l‘objectif réel de cette réforme.

Enfin, si cette réforme passe, votre majorité gouvernementale aura, comme celle qui a permis les réformes Balladur puis Fillon, contribué à augmenter le chômage, à aggraver les conditions de vie et de santé des travailleurs, à baisser le pouvoir d’achat des retraités sans assurer la sauvegarde de notre système puisqu'elle refuse de toucher au coût du capital et à la politique d’austérité largement à l’origine des déficits des comptes sociaux. Elle aura également contribué à pénaliser plus lourdement les femmes, alors que les inégalités de pension entre les sexes sont déjà très importantes et que le gouvernement affirmait vouloir les réduire. En effet, tout allongement de la durée de cotisation a des effets disproportionnés sur les femmes et entraine une baisse plus forte du montant de leur pension, comme le reconnaît la Commission européenne elle-même dans un rapport récent sur les inégalités de pension entre les sexes.

Monsieur le Député, Madame la Députée, le gouvernement que vous appuyez recule beaucoup depuis quelques mois : devant les « pigeons », les lobbies agro-industriels en Bretagne, le Medef. Il ne serait pas déshonorant, au contraire, de tenir compte de ceux et celles qui lui ont permis d’être là et aussi les milliers de salariés-es, retraités-es, qui se sont mobilisés à l’appel d’organisations syndicales pour que l’ensemble des salariés-es ne subisse pas cette nouvelle contre réforme. Non seulement c’est à eux que vous devez votre mandat mais c’est aussi les revendications de ceux et celles qui luttent que vous devez entendre. Elles épousent l’intérêt général bien plus sûrement que la politique libérale malheureusement toujours en cours. C’est pourquoi nous vous demandons d’envoyer un signal fort en allant jusqu’au bout de vos idées.

Transformez votre abstention en vote contre et cette réforme ne passera pas. Cela vous permettra non seulement d’être fidèle aux aspirations majoritaires de nos concitoyens en mai et juin 2012, mais aussi de produire un électrochoc qui ne pourra être qu’utile pour la gauche et l’engager, qui sait, sur d’autres chemins que celui qui conduit, si l’on ne fait rien, à des défaites à venir.

Monsieur le Député, Madame la Députée, votre vote sera à bien des égards décisif. Il est temps de dire non. Nous espérons vous avoir convaincu.

Eric Coquerel (PG), Annick Coupé (Solidaires), Isabelle de Almeida (PCF), Guillaume Floris (GA), Pierre Khalfa (Copernic), Alain Lipietz (EE-LV), Christiane Marty (Attac) sont membres du Collectif unitaire Retraites 2013.

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 11:22

Communiqué des élus socialistes, communistes, Parti de Gauche et FASE de Montreuil*


Mardi 22 octobre, 60 personnes installées dans un immeuble du quartier La
Noue à Montreuil ont été évacuées par la police à 6h du matin, d’un
immeuble appartenant au bailleur social I3F.

Toute la journée, ces familles dont 18 enfants, des bébés de 4 à 8 mois et
4 femmes enceintes, se sont abritées dans la galerie commerçante du
quartier, leurs effets personnels (y compris leurs dossiers administratifs)
ayant été emportées par les forces de l’ordre. Alertés par des habitants
qui nous disaient ne pas avoir réussi à joindre la mairie, nous sommes
arrivés sur les lieux en fin de journée. Nous avons alors tenté de joindre
des élus de la majorité ainsi que le cabinet de la maire. En vain.
Finalement une élue a décroché, et une heure après, deux élues de la
majorité et un membre du cabinet nous ont rejoints. Ont alors commencé de
longues négociations pour que la mairie accepte d’ouvrir un gymnase. Nous
avions demandé le gymnase Henri-Wallon, équipé pour les situations
d’urgence (lits de camps et couvertures). La mairie a finalement ouvert à
minuit passé, le gymnase Joliot-Curie à la Noue. Des habitants du quartier
ont apporté matelas et couvertures. Ils avaient auparavant apporté des
vivres aux familles. Toute la semaine, des associations telles qu’Emmaüs et
les habitants ont entouré les familles et leur ont procuré de quoi se
nourrir. Malgré nos demandes, la municipalité a refusé de nous donner tout
type d’informations sur les mesures qu’elle comptait prendre (ou pas),
concernant ces familles.
Ce matin, à 7h, les forces de police ont investi le gymnase, expulsé les
familles et arrêté 9 hommes. Le Cabinet de la maire, présent dans le
gymnase, nous en a refusé l’entrée. Il a en revanche répondu aux
sollicitations des journalistes, et proclamé que la municipalité n’avait
rien à voir avec la présence des forces de police.

Nous avons alors demandé audience au commissariat de Montreuil qui nous a
reçus et précisé que l’intervention des forces de police avait été requise
par la municipalité.

Municipalité, qui, comme nous, savait que certaines personnes de l’immeuble
évacué ne disposaient pas de titres de séjour. Ces personnes ont donc été
interpellées. Trois d’entre elles auraient été relâchées. Les 6 autres
seraient en centre de rétention.

*Elus de la République, au même titre qu’elle, nous exigeons que Madame
Voynet, à qui nous avons à maintes reprises demandé l’organisation d’une
table ronde non politicienne, mais simplement républicaine et humaniste
pour tenter d’apporter ensemble des solutions aux nombreuses situations
humanitaires dramatiques rencontrées à Montreuil, nous informe du suivi
donné (ou pas) aux cas des familles expulsées ainsi qu’aux personnes
sans-papiers arrêtées ce mardi 29 octobre au gymnase Joliot-Curie. Nous
saluons enfin le travail des agents de la Ville qui sont les seules
personnes « de la mairie » que nous ayons rencontrées « sur le terrain ».*

Repost 0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 09:44
6 novembre, Montreuil Avenir vous invite à construire ensemble un projet pour la ville
Repost 0
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 13:59
Projet de loi sur les retraites :  le Sénat, un point d’appui pour la mobilisation ! (Front de Gauche 93)
Repost 0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 18:39
Expulsion la Noue : le droit de propriété d'un bailleur social avant le droit au logement? (FASE/GA)
Repost 0