Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fase-montreuil
  • Le blog de fase-montreuil
  • : Blog du comité montreuillois de la FASE. La politique ne peut rester une affaire de spécialistes et doit devenir l'exercice plein pour chacun-e de sa citoyenneté. L'action des élu-e-s doit être dans un prolongement des mobilisations et un moyen de dialogue permanent avec celles-ci au sein des institutions. Convergence, rencontre, pratiques mises en commun, en regroupant la pluralité des cultures et parcours
  • Contact

Recherche

7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 11:41

D’OÙ VIENT LA DETTE PUBLIQUE, celle de l’État, des collectivités locales, des éta­blissements publics ?

 

EST-­ELLE LÉGITIME ? A­-t­-elle été contractée dans l’intérêt général ou bien au bénéfice de minorités déjà privilégiées ? Quelle est la part du coût du sauvetage des banques ? De la crise économique et financière, des plans de relance ? Des niches et cadeaux fiscaux suc­cessifs ? Des taux d’intérêts abusifs ? De l’évasion et de la fraude fiscales ? Des dé­penses ou interventions militaires nuisibles ?

Par quels mécanismes la dette publique est-­elle aujourd’hui instrumentalisée pour détruire les droits sociaux ? Quelles alter­natives mettre en place, aux plans local, national et européen ?

Non à l’austérité permanente

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous poser ces questions. Dans toute l’Europe et en France, un large débat dé­mocratique est urgent car les réponses ap­portées à ces questions détermineront notre avenir. Les gouvernements européens ne proposent aucune autre solution que la ri­gueur, les plans d’austérité et même la mise sous tutelle, au mépris de la démocratie, des pays les plus en difficulté. Ces politiques ag­gravent les crises. La dette est devenue l’argument pour imposer d’importants sacrifices aux populations : licenciements, casse des services publics, des acquis sociaux et des retraites, baisse des salaires.

En France, il est temps que se lève, comme c’est le cas en Grèce, en Es­pagne, en Italie et même aux États­-Unis, un vaste mouvement pour exprimer le refus des salariés, chô­meurs, retraités, jeunes de payer leur crise et de subir les politiques d’austérité.

 

 

Clacdette.jpg

 

Mettons la dette en examen !

C’est pourquoi des citoyens et des organi­sations syndicales, associatives et politiques de Montreuil (Attac93Sud, Solidaires Mon­treuil, FASE, NPA, PG, RGC) ont décidé, afin de porter ce débat au cœur de la société, de créer un collectif local s’inscrivant dans le cadre du collectif national POUR UN AUDIT CI­TOYEN DE LA DETTE PUBLIQUE.

 

Plus d'informlations sur la dette ici

Repost 0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 11:05
« Rarement le capitalisme aura montré de façon si caricaturale sa nocivité pour la grande majorité. Tout un système, organisé par et pour une oligarchie, fait subir aux peuples une crise qui s’amplifie... »

 

Sans-titre.JPGLa FASE développe ses propres analyses sur la dette dans un document de 4 pages et soumet au débat public ses propositions.


Document téléchargeable ici

Repost 0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 10:07

Le journal l'Humanité du 22 décembre met en ligne l'intégralité du projet de traité Sarkozy-Merkel.

Enrichi des commentaires de la rédaction.

 

A lire et à faire circuler très largement!

 

homme-unique.jpg

 

Les sommets européens se suivent. Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne empilent les mesures d’urgence, les dispositions d’exception censées rétablir l’équilibre des comptes publics pour rassurer les marchés financiers. Sans jamais réussir à éteindre l’incendie.

Les taux d’intérêt de la dette grecque, portugaise, irlandaise se sont envolés. Dernièrement, c’était au tour de ceux de l’Italie et de l’Espagne. Les remèdes sont inefficaces. Mais à chaque fois les dirigeants européens avancent un niveau supérieur de mesures disciplinaires, autoritaires, l’œil toujours rivé sur la réaction des marchés au lieu de chercher à s’émanciper de leur dépendance. De dose en superdose jusqu’à l’overdose, les dirigeants européens n’ont rien d’autre à proposer que les solutions qui ont déjà échoué.

 

Lors du sommet du 9 décembre, inspirés par l’accord Sarkozy-Merkel, ils ont décidé de passer encore la vitesse supérieure. Ont été actés un certain nombre de principes, à inscrire dans un traité, qui s’appliquerait aux dix-sept États membres de la zone euro et aux autres pays de l’UE qui l’acceptent.

Le Royaume-Uni s’est, lui, déjà mis hors jeu. Nous nous sommes procuré le texte encore provisoire de cet « accord international » et le publions dans nos colonnes.

 

Qu’y retrouve-t-on ?

Avant tout, l’inscription de la règle d’or dans les Constitutions nationales.

La très libérale Cour de justice européenne est chargée de contrôler que cette règle de plomb est retranscrite comme il se doit dans le droit national.

À cela viennent s’ajouter d’autres restrictions qui soustraient les budgets au contrôle des peuples.

La pire d’entre elles est la limitation du déficit structurel à 0,5 %, le texte allant bien plus loin que le pacte de stabilité. Il constituera un argument de poids pour la Commission pour imposer privatisations et licenciements de fonctionnaires.

 

Ce projet de traité est une sorte de couronnement de toutes les mesures d’austérité prises depuis le début de la crise. Il entend les graver dans le marbre pour les mettre hors de portée de la souveraineté populaire.

 

Lire la suite

Repost 0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 11:20

 

Une vidéo pédagogique sur la dette.

 

 

 

voix : Clémentine Autain
texte : Clémentine Autain, Joris Clerté, Cédric Durand, Razmig Keucheyan et Stéphane Lavignotte
animation et réalisation : Joris Clerté
studio son : Tabaskko - Bruno Guéraçague

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 12:22

Par Clémentine Autain, membre de la Fase et Stéphane Lavignotte, militant écologiste, ancien responsable des Verts, engagés au Front de Gauche.

 

 

Des adhérents quittent EELV. Certains disent déjà qu’ils ne renouvelleront pas leur adhésion. Et comme toute séparation, c’est triste. Un parfum de déception règne particulièrement chez celles et ceux qui sont attachés à une écologie politique articulée à la question sociale. L’impression de ne plus pouvoir peser à l’intérieur se mêle à la douleur d’envisager le départ de leur « pays politique ».

 

P1100419.jpg

 

Il y a l’actualité immédiate : la signature d’un accord avec le PS malgré les divergences, au nom de la constitution d’un groupe parlementaire. Fallait-il avaler l’austérité des comptes publics comme réponse à la crise ? Fallait-il céder sur la sortie du nucléaire, la VIe République ou encore l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes ? Beaucoup à EELV en doute. Et il y a une évolution de fond, durablement entamée depuis la participation au gouvernement Jospin entre 1997 et 2002 : une professionnalisation et une institutionnalisation qui ont achevé le rêve vert d’une politique autrement ; l’abandon – malgré les discours publics – d’une écologie qui se donne pas les moyens d’une remise en cause du capitalisme et du productivisme.

 

En 1992, Serge Moscovici, l’un des pères de l’écologie en France, s’inquiétait (déjà) de la généralisation d’une écologie vieillie prématurément, conformiste et banalisée, qu’il appelle « écologie d’intention », appelant à approfondir le sillon initial d’une « écologie d’invention ».

 

Lire la suite : le blog de Clémentine Autain

 

Voir aussi :

link Pour une alliance ELLV-Front de Gauche

link Cause écologique et cause anthropologique, par Lucien Sève

Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 11:35

rubon74-9772a
« Une seule consigne : n’attendez pas les consignes ! »


CAMPAGNE ELECTORALE
« Pour qu’ils dégagent en 2012, il faut s’inscrire en 2011 ! »
Le Front de Gauche vient de mettre à la disposition de tous et toutes un nouveau tract avec au verso un appel à la mobilisation pour l’inscription sur les listes électorales, ainsi qu’une fiche pratique d’information et d’utilisation (rappels concernant les modalités d’inscriptions, conseils pour l’organisation d porte-àporte, etc.).
A lire et à diffuser sans modération !

 



ECHOS DES ASSEMBLEES
Entretien : Jean-Pierre Cornevin, militant du Front de gauche à Troyes (10) et candidat aux législatives, revient sur la mobilisation pour  l’inscription sur les listes électorales

L’initiative pour l’inscription sur les listes électorales à Troyes a été prise par qui ? Qui y participe ?
C’est l’assemblée citoyenne de Troyes qui l’a décidée lors de sa 1ere réunion et tou-te-s celles et ceux qui ont accepté de faire partie du réseau de l’assemblée peuvent y participer.

Concrètement, en quoi a consisté l’action ?
Chaque vendredi de 16 à 18 h on se donne rendez-vous dans un quartier populaire de Troyes avec une table, des tracts, des affichettes pour être visibles. On a téléchargé le formulaire officiel d’inscription sur les listes électorales et lorsqu’une personne nous dit qu’elle n’est pas inscrite pour voter et bien nous lui faisons remplir le formulaire qu’elle n’a plus qu’à porter en mairie avec les justificatifs.

Quels résultats ? Comment les gens ont-ils réagi ?
Très bon accueil, une quarantaine de jeunes non inscrits sont repartis avec le formulaire d’inscription.

Quelle appréciation des participant-e-s, des acteurtrice-s du Front de Gauche ?
Le sentiment d’agir, d’être utile. Il a été décidé d’y aller désormais avec le café et le mégaphone...

 


301982 2523732609388 1135554994 2967639 1570015317 n
En action

En Côte d’Or, les militant-e-s du Front de Gauche ont « marché » sur les banques pour reprendre le pouvoir!
Le 3 décembre, à Dijon, le rendez-vous était donné place Darcy au coeur du centre ville pour une déambulation avec arrêt devant trois banques, pour ensuite traversé le marché du samedi matin et terminer devant la Banque de France, place de la Banque.
Au contraire de Sarkozy qui avait promis à Toulon en 2008 de « moraliser le capitalisme » mais qui le 1er décembre 2011 se couchait devant les marchés financiers au point de mettre la souveraineté de la France en berne, nous avons avec cette action engagé les citoyen-ne-s, les organisations politiques, syndicales progressistes à reprendre le pouvoir sur nos vies et donc sur les banques !

Avec une banderole « Tous contre l’austérité et la Vie Chère, Tous pour l’augmentation et le pouvoir d’achat » et des panneaux brandis « la Bourse ou la Vie » et « il en AAAssez des marchés financiers », une cinquantaine de participant-e-s ont diffusé aux passants des tracts
expliquant en quoi il faut changer le rôle des banques dont la BCE et appelant à rendre l’argent utile aux besoins sociaux, aux services publics, à l’emploi et à la formation.

Le programme du Front de Gauche
Devant chacune des 3 banques, quelques militant-e-s entraient dans la banque (nous ne manquions de saluer le personnel qui souffre aussi des suppressions d’emplois et de salaires insuffisants) ou le sas et
ressortaient en brandissant une grosse liasse de « billets de 500 euros » libérés de la spéculation (au verso des billets, on pouvait lire d’où venait cet argent : les sommes des cadeaux fiscaux et sociaux, les profits du CAC 40...)! Avec le mégaphone, on appelait à distribuer ces billets, fruits du travail aux passant-e-s pour finir leur fin de mois, payer le loyer, acheter les 5fruits et légumes par jour pour leur famille, en
distribuer pour l’hôpital, l’école… Aux bénévoles du Téléthon, on a distribué des billets pour la recherche publique, aux commerçant-e-s pour investir ….
Beaucoup de bonne humeur malgré la grisaille de ce matin -là, d’imagination dans les slogans en distribuant les billets « Mr, combien vous manque-t-il pour vivre décemment ? » ou « C’est votre argent, celui de votre travail il faut le reprendre et le redistribuer ».

Un accueil sympathique, des explications...et des programmes vendus ! Et Fr3 était là, on est passé au 19/20!
Arrivés place de la Banque, nous avons expliqué que nous étions majoritaires (62% en France pour exiger de nos représentant-e-s politiques qu’elles et ils n’obéissent pas aux marchés financiers), que nous étions majoritaires à gauche pour que l’Etat s’engage fortement dans la gestion des banques, voire en  nationalise, et pour la création d’un pôle publicbancaire.

Exigences aussi pour changer le rôle de la  BCE, avec création monétaire, pour qu’elle soutienne les Etats en difficulté par des prêts à taux très faible. Afin de montrer « symboliquement » notre refus d’être
gouverné-e-s par la finance et les marchés financiers, voire comme en Italie ou en Grèce de ne pas choisir démocratiquement nos représentants, nous avons renommé cette place de la Banque « Place au peuple »! Une initiative qui a donné la pèche aux militant-e-s !

La recette est simple : un tract, un mégaphone, des billets imprimés, des banderoles, panneaux, un peu de mise en scène et d’imagination ! Certain-e-s avaient décoré un caddie à roulette ou cabas avec un mot
d’ordre « Halte aux marchés financiers, à l’austérité, je veux pouvoir faire mon marché ! »

La vidéo du reportage de France 3 à voir ici.

AGENDA FRONT DE GAUCHE ET AUTRES

Mardi 13 décembre
Journée intersyndicale d’action contre l’austérité

19h30 – Paris 19e Curial/Place des fêtes (75) : assemblée citoyenne - café « La brasserie du Danube », place Rhin-Danube

Jeudi 15 décembre 2011

19h00 – Oise (60) : meeting du Front de gauche avec Martine Billard
19h00 – Paris 19e sud Crimée/Belleville/Buttes (75) : assemblée citoyenne - bar les Buttes-Chaumont (angle square Bolivar, avenue Bolivar)
20h00 – Paris 18e quartier Mairie/Simplon (75) : café citoyen « Place au peuple grec », avec Stathis Kouvelakis - café « Les chiffons », 90 rue Marcadet, m° Jules Joffrin/Marcadet-Poissonniers (4)
20h00 – Les Lilas (93) : réunion publique du front de gauche thématique « migrant-e-s » - QG de campagne, 8 rue Chassagnolle

Dimanche 18 décembre 2011
Journée internationale des migrant-e-s
15h00 – Paris 20e (75) : Manifestation de solidarité avec les migrant-e-s - Belleville
 
Samedi 14 janvier 2012
20h00 – Nantes (44) : meeting du Front de gauche avec Jean-Luc Mélenchon

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 11:17

 

FASE-ACU de Saint-Denis (93)

 

Invitation

 

•     Alain Badiou- Philosophe

•     Pierre Zarka – ACU, Essayiste

 

vous invitent à débattre :

le communisme est-il encore un projet valide ?

 

 

Le 13 décembre 2011, 19H30 à Saint-Denis (93)

Salle Ligne 13, place de la Résistance  

Métro L13 : Porte de Paris

 

Le philosophe Alain Badiou (auteur notamment de L'hypothèse Communiste) et le Communiste Unitaire Pierre Zarka (auteur notamment de Oser la vraie rupture) travaillent chacun à leur manière sur une (re?)définition de l'idée communiste et son actualité.

En cette période de crise aigüe nous avons besoin de prendre le temps nécessaire à la réflexion. Un peu de recul vis à vis des tumultes préélectoraux ne peuvent qu'aider à tracer des perspectives d'avenir: le communisme est-il un projet toujours valide? En quoi?

Quels enseignements tirés du passé pour en faire une force propulsive?

 

L'association des Communistes Unitaires et la Fédération pour une Alternative sociale et Ecologique de Saint-Denis vous proposent de venir réfléchir avec eux sur l'apport du communisme à cette quête de perspective.

 

Entrée libre.

Inscription souhaitée aux contacts suivants : acu.saintdenis@gmail.com ou  fase2saintdenis@numericable.fr

 

9782355260810oser-la-vraie-rupture-gauche-annee-zero-de-pierre-zarka-liv.jpg

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 16:09

 image001.gifFAsebanniere

 

 

COMMUNIQUE DES ELUS

 

QUE DOMINIQUE VOYNET ATTENDE LE VERDICT

AVANT DE JETER EN PATURE LE COS

 

 

Nous prenons connaissance, depuis ce matin, de nombreux articles et de nombreuses interviews données par Dominique VOYNET mettant en cause la gestion du Comité des Œuvres Sociales de la mairie et, plus grave encore, certains de ses responsables dont les noms circulent déjà.

 

Nous nous étonnons qu’un document interne, présenté comme tel selon la maire elle-même, se retrouve ainsi jeté à la presse sans même attendre les conclusions d’une enquête pourtant sollicitée auprès de la Chambre Régionale des Comptes.

 

Si Dominique Voynet a jugé nécessaire, au regard des éléments dont elle prétend disposer, de saisir la Chambre Régionale des Comptes n’aurait-elle pas mieux fait d’attendre les conclusions des investigations avant de livrer en pâture le Comité des Œuvres Sociales de la ville ? A moins que l’objectif visé soit justement d’affaiblir le COS à la veille de discussions sur la nouvelle subvention de celui-ci ? Nous ne pouvons imaginer cela un seul instant de la part d’une élue de gauche.

 

Le COS est avant tout le comité d'entreprise d'une collectivité territoriale, sa vocation, le cœur de son action consiste à développer les activités culturelles, sportives, de loisirs, de théâtre. Il ne peut en aucun cas se substituer à l'action sociale, de la compétence de la ville. Aussi, on peut s'interroger, si au travers de ces attaques la majorité municipale ne se défausse pas sur le COS  de ses propres compétences. 

 

Quoi qu’il en soit, la méthode et les finalités de la manœuvre nous interpellent.

 

Pour notre part, nous attendrons les conclusions de la Chambre Régionale des Comptes pour savoir si des délits ont été commis qui méritaient une telle charge et nous appelons la Maire et son équipe à faire preuve de retenue et de discernement avant de jeter sur la place publique de telles accusations. 

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 23:43

rubon74-9772a.jpg

 

APPEL DU FRONT DE GAUCHE AUX HABITANTS DU QUARTIER PAUL SIGNAC

 

 

De l’espoir à la victoire : prenez le pouvoir !

  • 5 ans de sarkozysme, au service des riches !
  • Des plans d’austérité pour satisfaire les marchés financiers et faire payer la « crise » à la population
  • Des atteintes aux droits et à la citoyenneté dans tous les domaines
  • Dégradation de l’environnement, aucune mesure contre le réchauffement climatique. Persistance dans le nucléaire

CA SUFFIT! YA BASTA!

 

 

Nos engagements :

  • Partager les richesses et abolir l’insécurité sociale
  • Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers
  • La planification écologique Produire autrement / Consommer autrement
  • Convoquer l’assemblée constituante de la VIème République
  • S’affranchir du traité de Lisbonne. Quelle Europe voulons-nous ?
  • La France peut changer le cours de la mondialisation
  • L’humain d’abord, l’émancipation comme objectif.

Ensemble, débattons-en !


Notre démarche est de participer aux luttes sociales et de se rassembler avec toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire une alternative de gauche aux politiques libérales.
Et de se donner de la force pour donner vie aux engagements.


Nous vous invitons à en débattre :


VENDREDI 9 DECEMBRE à 19h
MAISON DE QUARTIER MARCEL CACHIN
(à l’angle des avenues Paul Signac & Aristide Briand)
Une assemblée citoyenne de Montreuil a été constituée
le mercredi 09 novembre 2011
Pour que chaque citoyen puisse participer, amener ses idées, débattre, il est important de constituer des assemblées citoyennes par quartier.


Site Front de Gauche : http://www.placeaupeuple2012.fr
Convergences et Alternative, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique,
Gauche Unitaire, Parti Communiste Français, Parti Communiste des Ouvriers de France, Parti de Gauche, République et Socialisme.

 

301982 2523732609388 1135554994 2967639 1570015317 n

Repost 0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 14:28

Les nations européennes se vautrent dans l'opulence la plus ostentatoire. Cette opulence européenne est littéralement scandaleuse car elle a été bâtie sur le dos des esclaves, elle s'est nourrie du sang des esclaves, elle vient en droite ligne du sol et du sous-sol de ce monde sous-développé. Le bien-être et le progrès de l'Europe ont été bâtis avec la sueur et les cadavres des Nègres, des Arabes, des Indiens et des Jaunes. Cela nous décidons de ne plus l'oublier.


Les Damnés de la Terre (1961), Frantz Fanon, éd. La Découverte poche, 2002, p. 94

 

 

Capture_decran_2011-11-15_a_14.59.36.png

Repost 0