Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fase-montreuil
  • Le blog de fase-montreuil
  • : Blog du comité montreuillois de la FASE. La politique ne peut rester une affaire de spécialistes et doit devenir l'exercice plein pour chacun-e de sa citoyenneté. L'action des élu-e-s doit être dans un prolongement des mobilisations et un moyen de dialogue permanent avec celles-ci au sein des institutions. Convergence, rencontre, pratiques mises en commun, en regroupant la pluralité des cultures et parcours
  • Contact

Recherche

7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 11:41

D’OÙ VIENT LA DETTE PUBLIQUE, celle de l’État, des collectivités locales, des éta­blissements publics ?

 

EST-­ELLE LÉGITIME ? A­-t­-elle été contractée dans l’intérêt général ou bien au bénéfice de minorités déjà privilégiées ? Quelle est la part du coût du sauvetage des banques ? De la crise économique et financière, des plans de relance ? Des niches et cadeaux fiscaux suc­cessifs ? Des taux d’intérêts abusifs ? De l’évasion et de la fraude fiscales ? Des dé­penses ou interventions militaires nuisibles ?

Par quels mécanismes la dette publique est-­elle aujourd’hui instrumentalisée pour détruire les droits sociaux ? Quelles alter­natives mettre en place, aux plans local, national et européen ?

Non à l’austérité permanente

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous poser ces questions. Dans toute l’Europe et en France, un large débat dé­mocratique est urgent car les réponses ap­portées à ces questions détermineront notre avenir. Les gouvernements européens ne proposent aucune autre solution que la ri­gueur, les plans d’austérité et même la mise sous tutelle, au mépris de la démocratie, des pays les plus en difficulté. Ces politiques ag­gravent les crises. La dette est devenue l’argument pour imposer d’importants sacrifices aux populations : licenciements, casse des services publics, des acquis sociaux et des retraites, baisse des salaires.

En France, il est temps que se lève, comme c’est le cas en Grèce, en Es­pagne, en Italie et même aux États­-Unis, un vaste mouvement pour exprimer le refus des salariés, chô­meurs, retraités, jeunes de payer leur crise et de subir les politiques d’austérité.

 

 

Clacdette.jpg

 

Mettons la dette en examen !

C’est pourquoi des citoyens et des organi­sations syndicales, associatives et politiques de Montreuil (Attac93Sud, Solidaires Mon­treuil, FASE, NPA, PG, RGC) ont décidé, afin de porter ce débat au cœur de la société, de créer un collectif local s’inscrivant dans le cadre du collectif national POUR UN AUDIT CI­TOYEN DE LA DETTE PUBLIQUE.

 

Plus d'informlations sur la dette ici

Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 11:35

rubon74-9772a
« Une seule consigne : n’attendez pas les consignes ! »


CAMPAGNE ELECTORALE
« Pour qu’ils dégagent en 2012, il faut s’inscrire en 2011 ! »
Le Front de Gauche vient de mettre à la disposition de tous et toutes un nouveau tract avec au verso un appel à la mobilisation pour l’inscription sur les listes électorales, ainsi qu’une fiche pratique d’information et d’utilisation (rappels concernant les modalités d’inscriptions, conseils pour l’organisation d porte-àporte, etc.).
A lire et à diffuser sans modération !

 



ECHOS DES ASSEMBLEES
Entretien : Jean-Pierre Cornevin, militant du Front de gauche à Troyes (10) et candidat aux législatives, revient sur la mobilisation pour  l’inscription sur les listes électorales

L’initiative pour l’inscription sur les listes électorales à Troyes a été prise par qui ? Qui y participe ?
C’est l’assemblée citoyenne de Troyes qui l’a décidée lors de sa 1ere réunion et tou-te-s celles et ceux qui ont accepté de faire partie du réseau de l’assemblée peuvent y participer.

Concrètement, en quoi a consisté l’action ?
Chaque vendredi de 16 à 18 h on se donne rendez-vous dans un quartier populaire de Troyes avec une table, des tracts, des affichettes pour être visibles. On a téléchargé le formulaire officiel d’inscription sur les listes électorales et lorsqu’une personne nous dit qu’elle n’est pas inscrite pour voter et bien nous lui faisons remplir le formulaire qu’elle n’a plus qu’à porter en mairie avec les justificatifs.

Quels résultats ? Comment les gens ont-ils réagi ?
Très bon accueil, une quarantaine de jeunes non inscrits sont repartis avec le formulaire d’inscription.

Quelle appréciation des participant-e-s, des acteurtrice-s du Front de Gauche ?
Le sentiment d’agir, d’être utile. Il a été décidé d’y aller désormais avec le café et le mégaphone...

 


301982 2523732609388 1135554994 2967639 1570015317 n
En action

En Côte d’Or, les militant-e-s du Front de Gauche ont « marché » sur les banques pour reprendre le pouvoir!
Le 3 décembre, à Dijon, le rendez-vous était donné place Darcy au coeur du centre ville pour une déambulation avec arrêt devant trois banques, pour ensuite traversé le marché du samedi matin et terminer devant la Banque de France, place de la Banque.
Au contraire de Sarkozy qui avait promis à Toulon en 2008 de « moraliser le capitalisme » mais qui le 1er décembre 2011 se couchait devant les marchés financiers au point de mettre la souveraineté de la France en berne, nous avons avec cette action engagé les citoyen-ne-s, les organisations politiques, syndicales progressistes à reprendre le pouvoir sur nos vies et donc sur les banques !

Avec une banderole « Tous contre l’austérité et la Vie Chère, Tous pour l’augmentation et le pouvoir d’achat » et des panneaux brandis « la Bourse ou la Vie » et « il en AAAssez des marchés financiers », une cinquantaine de participant-e-s ont diffusé aux passants des tracts
expliquant en quoi il faut changer le rôle des banques dont la BCE et appelant à rendre l’argent utile aux besoins sociaux, aux services publics, à l’emploi et à la formation.

Le programme du Front de Gauche
Devant chacune des 3 banques, quelques militant-e-s entraient dans la banque (nous ne manquions de saluer le personnel qui souffre aussi des suppressions d’emplois et de salaires insuffisants) ou le sas et
ressortaient en brandissant une grosse liasse de « billets de 500 euros » libérés de la spéculation (au verso des billets, on pouvait lire d’où venait cet argent : les sommes des cadeaux fiscaux et sociaux, les profits du CAC 40...)! Avec le mégaphone, on appelait à distribuer ces billets, fruits du travail aux passant-e-s pour finir leur fin de mois, payer le loyer, acheter les 5fruits et légumes par jour pour leur famille, en
distribuer pour l’hôpital, l’école… Aux bénévoles du Téléthon, on a distribué des billets pour la recherche publique, aux commerçant-e-s pour investir ….
Beaucoup de bonne humeur malgré la grisaille de ce matin -là, d’imagination dans les slogans en distribuant les billets « Mr, combien vous manque-t-il pour vivre décemment ? » ou « C’est votre argent, celui de votre travail il faut le reprendre et le redistribuer ».

Un accueil sympathique, des explications...et des programmes vendus ! Et Fr3 était là, on est passé au 19/20!
Arrivés place de la Banque, nous avons expliqué que nous étions majoritaires (62% en France pour exiger de nos représentant-e-s politiques qu’elles et ils n’obéissent pas aux marchés financiers), que nous étions majoritaires à gauche pour que l’Etat s’engage fortement dans la gestion des banques, voire en  nationalise, et pour la création d’un pôle publicbancaire.

Exigences aussi pour changer le rôle de la  BCE, avec création monétaire, pour qu’elle soutienne les Etats en difficulté par des prêts à taux très faible. Afin de montrer « symboliquement » notre refus d’être
gouverné-e-s par la finance et les marchés financiers, voire comme en Italie ou en Grèce de ne pas choisir démocratiquement nos représentants, nous avons renommé cette place de la Banque « Place au peuple »! Une initiative qui a donné la pèche aux militant-e-s !

La recette est simple : un tract, un mégaphone, des billets imprimés, des banderoles, panneaux, un peu de mise en scène et d’imagination ! Certain-e-s avaient décoré un caddie à roulette ou cabas avec un mot
d’ordre « Halte aux marchés financiers, à l’austérité, je veux pouvoir faire mon marché ! »

La vidéo du reportage de France 3 à voir ici.

AGENDA FRONT DE GAUCHE ET AUTRES

Mardi 13 décembre
Journée intersyndicale d’action contre l’austérité

19h30 – Paris 19e Curial/Place des fêtes (75) : assemblée citoyenne - café « La brasserie du Danube », place Rhin-Danube

Jeudi 15 décembre 2011

19h00 – Oise (60) : meeting du Front de gauche avec Martine Billard
19h00 – Paris 19e sud Crimée/Belleville/Buttes (75) : assemblée citoyenne - bar les Buttes-Chaumont (angle square Bolivar, avenue Bolivar)
20h00 – Paris 18e quartier Mairie/Simplon (75) : café citoyen « Place au peuple grec », avec Stathis Kouvelakis - café « Les chiffons », 90 rue Marcadet, m° Jules Joffrin/Marcadet-Poissonniers (4)
20h00 – Les Lilas (93) : réunion publique du front de gauche thématique « migrant-e-s » - QG de campagne, 8 rue Chassagnolle

Dimanche 18 décembre 2011
Journée internationale des migrant-e-s
15h00 – Paris 20e (75) : Manifestation de solidarité avec les migrant-e-s - Belleville
 
Samedi 14 janvier 2012
20h00 – Nantes (44) : meeting du Front de gauche avec Jean-Luc Mélenchon

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 16:09

 image001.gifFAsebanniere

 

 

COMMUNIQUE DES ELUS

 

QUE DOMINIQUE VOYNET ATTENDE LE VERDICT

AVANT DE JETER EN PATURE LE COS

 

 

Nous prenons connaissance, depuis ce matin, de nombreux articles et de nombreuses interviews données par Dominique VOYNET mettant en cause la gestion du Comité des Œuvres Sociales de la mairie et, plus grave encore, certains de ses responsables dont les noms circulent déjà.

 

Nous nous étonnons qu’un document interne, présenté comme tel selon la maire elle-même, se retrouve ainsi jeté à la presse sans même attendre les conclusions d’une enquête pourtant sollicitée auprès de la Chambre Régionale des Comptes.

 

Si Dominique Voynet a jugé nécessaire, au regard des éléments dont elle prétend disposer, de saisir la Chambre Régionale des Comptes n’aurait-elle pas mieux fait d’attendre les conclusions des investigations avant de livrer en pâture le Comité des Œuvres Sociales de la ville ? A moins que l’objectif visé soit justement d’affaiblir le COS à la veille de discussions sur la nouvelle subvention de celui-ci ? Nous ne pouvons imaginer cela un seul instant de la part d’une élue de gauche.

 

Le COS est avant tout le comité d'entreprise d'une collectivité territoriale, sa vocation, le cœur de son action consiste à développer les activités culturelles, sportives, de loisirs, de théâtre. Il ne peut en aucun cas se substituer à l'action sociale, de la compétence de la ville. Aussi, on peut s'interroger, si au travers de ces attaques la majorité municipale ne se défausse pas sur le COS  de ses propres compétences. 

 

Quoi qu’il en soit, la méthode et les finalités de la manœuvre nous interpellent.

 

Pour notre part, nous attendrons les conclusions de la Chambre Régionale des Comptes pour savoir si des délits ont été commis qui méritaient une telle charge et nous appelons la Maire et son équipe à faire preuve de retenue et de discernement avant de jeter sur la place publique de telles accusations. 

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 23:43

rubon74-9772a.jpg

 

APPEL DU FRONT DE GAUCHE AUX HABITANTS DU QUARTIER PAUL SIGNAC

 

 

De l’espoir à la victoire : prenez le pouvoir !

  • 5 ans de sarkozysme, au service des riches !
  • Des plans d’austérité pour satisfaire les marchés financiers et faire payer la « crise » à la population
  • Des atteintes aux droits et à la citoyenneté dans tous les domaines
  • Dégradation de l’environnement, aucune mesure contre le réchauffement climatique. Persistance dans le nucléaire

CA SUFFIT! YA BASTA!

 

 

Nos engagements :

  • Partager les richesses et abolir l’insécurité sociale
  • Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers
  • La planification écologique Produire autrement / Consommer autrement
  • Convoquer l’assemblée constituante de la VIème République
  • S’affranchir du traité de Lisbonne. Quelle Europe voulons-nous ?
  • La France peut changer le cours de la mondialisation
  • L’humain d’abord, l’émancipation comme objectif.

Ensemble, débattons-en !


Notre démarche est de participer aux luttes sociales et de se rassembler avec toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire une alternative de gauche aux politiques libérales.
Et de se donner de la force pour donner vie aux engagements.


Nous vous invitons à en débattre :


VENDREDI 9 DECEMBRE à 19h
MAISON DE QUARTIER MARCEL CACHIN
(à l’angle des avenues Paul Signac & Aristide Briand)
Une assemblée citoyenne de Montreuil a été constituée
le mercredi 09 novembre 2011
Pour que chaque citoyen puisse participer, amener ses idées, débattre, il est important de constituer des assemblées citoyennes par quartier.


Site Front de Gauche : http://www.placeaupeuple2012.fr
Convergences et Alternative, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique,
Gauche Unitaire, Parti Communiste Français, Parti Communiste des Ouvriers de France, Parti de Gauche, République et Socialisme.

 

301982 2523732609388 1135554994 2967639 1570015317 n

Repost 0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 14:28

Les nations européennes se vautrent dans l'opulence la plus ostentatoire. Cette opulence européenne est littéralement scandaleuse car elle a été bâtie sur le dos des esclaves, elle s'est nourrie du sang des esclaves, elle vient en droite ligne du sol et du sous-sol de ce monde sous-développé. Le bien-être et le progrès de l'Europe ont été bâtis avec la sueur et les cadavres des Nègres, des Arabes, des Indiens et des Jaunes. Cela nous décidons de ne plus l'oublier.


Les Damnés de la Terre (1961), Frantz Fanon, éd. La Découverte poche, 2002, p. 94

 

 

Capture_decran_2011-11-15_a_14.59.36.png

Repost 0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:21

DROIT AU LOGEMENTLogoDal

COMMUNIQUE
Paris le  2 décem

 

bre  2011 - 16h


Le Conseil Général du 93 demande à la justice de dégager les sans logis et de détruire leur campement.

 

Le Conseil Général de la Seine Saint Denis, représenté par son Président Mr Claude Bartolone (PS), a demandé au tribunal Administratif de Montreuil de prononcer l’expulsion des 270 occupants du camp installé sans délai et en hiver, assortie de la destruction des biens des occupants.

 

L’audience aura lieu mardi 6 décembre à 10h, au Tribunal Administratif de Montreuil. Une décision d’évacuation pourrait être rendue le jour même, transmise automatiquement au Préfet de la Seine St Denis, Mr Lambert installé par le Président de la République au printemps 2010.

 

Ce n’est pas le premier ballon d’essai du CG 93 contre les populations les plus vulnérables :Le refus de plus en plus fréquent d’héberger des familles à la rue avec leurs enfants, le refus d’héberger des mineurs seuls sans abris, la demande d’expulsion formée contre les expulsés de la barre Balzac encore sans abri qui viennent de réquisitionner un logement vacant de l’office HLM du département ...

Cette attaque du Conseil Général du 93 contre des êtres humains en grande précarité est choquante et scandaleuse, d’autant plus qu’elle émane d’un responsable national du Parti Socialiste.

 

Nous demandons le retrait de cette procédure d’expulsion digne des politiques Sarkozistes, et avec le collectif des Sorins, demandons au Préfet et toute les bonnes volontés :

  • Un hébergement immédiat et décent pour tous, et tous ensemble, jusqu’à leur relogement et la régularisation de ceux et celles qui sont sans papier.

Avec le collectif, nous appelons à une série d’initiatives, jusqu’au retrait de la procédure :

  • Dimanche 11h :
    Rassemblement sur le campement, 140 Bd de Chanzy, Montreuil, puis marche jusqu’au siège du PS de la Seine Saint Denis, au Prés Saint Gervais
  • Lundi 5 décembre 16h :
    Installation d’un campement de nuit devant le siège du Conseil Général, 93 rue Carnot, Bobigny (M° Pablo Picasso, Ligne 5)
  • Mardi 6 décembre 10h :
    Tribunal Administratif de Montreuil – 206 rue de Paris, MONTREUIL – (m° Robespierre, Ligne 9)

En cas de jugement d’expulsion, il est envisagé d’installer un campement rue de Solférino, devant le siège du PS. Des manifestations seront organisées aussi auprès de la préfecture.

  • Mardi 13 décembre 10h :
    TI d’Aubervilliers : audience sur la demande d’expulsion contre les « expulsés de la barre Balzac », faite par l’office HLM Départemental (CG 93). Les familles et personnes sans hébergement après la destruction de leur campement place de la fraternité ont squatté un logement HLM vacant à la Courneuve, pour se protéger du froid.
Repost 0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 16:27

 

th-167x999-tramway-t1.jpg.jpg

 

Plus d'un  an après le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy et l'émotion médiatique provoquée à la fois par ses déclarations xénophobes, les discriminations à l'égard des Rroms, les critiques formulées à l'égard de la France par le Conseil de l’Europe (le Comité européen des droits sociaux vient de rendre un avis selon lequel la "politique de démantèlement des camps roms" décidée par la France a été discriminatoire et contraire à la dignité humaine), la situation n'a fait qu'empirer. 

 

Dans le cadre d'une politique marquée depuis plusieurs années par la stigmatisation des étrangers, le gouvernement a accéléré les destructions de bidonvilles et les expulsions de Rroms migrants. Les expulsions continuent, des cars de CRS accompagnés de bulldozers jettent dehors les habitants des terrains de fortune et des squats, rasent les maisons construites par leurs habitants, terrorisent des enfants et détruisent les formes de vie précaires qui s’y étaient organisées. En plus des destructions de bidonvilles, les expulsions du territoire se multiplient. Au cours des 9 premiers mois de 2010, plus de 60 % des ressortissants étrangers reconduits aux frontières étaient Roumains et Bulgares et parmi eux une immense majorité étaient des Rroms.

 

Nous constatons chaque jour les dégâts humains de cette politique : aggravation de conditions sanitaires, interruptions de scolarité, rupture des liens établis avec le voisinage et les associations, destructions des biens accroissant la précar ité,...

Nous ne nous laisserons pas diviser et enfermer dans des catégories ethniques. Nous réclamons  la mise en oeuvre d'une autre logique politique en faveur des Rroms comme de l'ensemble des migrants accueillis sur notre sol. 

 

Récemment, un squat du 20e arrondissement a brûlé, faisant un mort. Cet incendie, peut-être d'origine criminel, n'est malheureusement pas le premier qui vise des bidonvilles ou squats occupés par des familles rroms. La stigmatisation permanente dont font l'objet les Rroms de la part des plus hautes autorités de l'Etat (discours de Claude Guéant assimilant Rroms et délinquants par exemple) ne fait qu'encourager des actes de violence envers ces populations.

 

Le 31 août dernier, la police a utilisé un tramway de la RATP pour déplacer les personnes expulsées d'un terrain de Saint-Denis. Ce « tramway de la honte »  a choqué à juste titre une grande partie de l'opinion. Nous avons interpellé le PDG de la RATP, et lui avons demandé de se démarquer clairement de cette politique en mettant à disposition une rame pour organiser "Un tramway pour les Droits de l’Homme, contre les discriminations et le racisme". En l'absence de réponse, nous avons décidé de l'organiser nous mêmes.

 

La mardi 29 novembre au matin, des Rroms et leurs soutiens prendront la ligne T1 du tramway et alerteront les passagers sur le non-respect de leurs droits et leurs revendications. Comme le problème fondamental est bel et bien celui des expulsions, avec ou sans tramway... ce tramway solidaire nous conduira à un rassemblement devant la Préfecture de Bobigny à 12h,  pour y faire entendre nos revendications.

 

Rendez-vous le mardi 29 novembre à 9h

à l'arrêt du tram T1 Marché de Saint-Denis et tout le long de la ligne,

puis à 12h devant la préfecture de Bobigny

 

 

Signataires :

 

CCFD Terre solidaire - Equipe de St Denis (Comité Catholique contre la Faim et

pour le Développement)

Collectif Romeurope Ile de France

Collectif Roms et Bulgares de Bobigny

Comité de soutien aux Roms de Noisy-le-Sec

Ecodrom 93

EELV 93 (Europe – Ecologie - Les Verts)

FASE 93 (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique)

LDH 93 (Ligue des Droits de l'Homme)

MRAP 93 (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples)

"Réseau 1427" Saint-Denis

NPA 93

Parti de Gauche 93

PCF 93 (Parti Communiste Français)

RESF 93

SNUASFP-FSU93 (syndicat national unitaire des assistantes sociales de la fonction publique)

Terre des Hommes – France

La Voix des Rroms

 

 

CONTACT : plateforme93@gmail.com

Andrea Caizzi (Bobigny) : 01 48 45 36 25

Laure Labrosse (Saint-Denis) : 06 62 36 07 79

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 19:58

301982_2523732609388_1135554994_2967639_1570015317_n.jpg

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 11:46

DA.jpgMadame, Monsieur,


Il est grand temps de ne plus laisser faire !

 

La situation n'a jamais été aussi grave pour des millions de gens et pour les Montreuillois.

Avec cynisme et détermination, Nicolas Sarkozy et son gouvernement déstructurent à marche forcée
l'ensemble de notre société. Les valeurs de solidarité, de fraternité, d'égalité, de liberté sont mises en
lambeaux. On oppose les gens les uns aux autres.


Le racisme s'institutionnalise, les territoires sont mis en concurrence, les médias sont muselés, les
dogmes de l'argent sont rois, les institutions sont menacées, la solidarité est brisée.

J'exagère ?

 

Que dire des mesures prises contre les gens du voyage et les Roms, des paroles racistes et xénophobes
jusque dans la bouche même de ministres, de la volonté de supprimer les départements en les
opposant aux régions, du contrôle de l'audiovisuel par le pouvoir - la suppression des chroniques de
Stéphane Guillon et Didier Porte sur l'Antenne de France Inter, en est un symbole -, de l'affaire Bettencourt
et du bouclier fiscal, de la suppression de la retraite à 60 ans, pilier de la solidarité nationale ?

 

Il est grand temps de résister partout, dans la rue, dans les institutions et en construisant une alternative
politique.

 

La mobilisation est nécessaire. Le mouvement social s'amplifie pour sauvegarder les retraite et faire reculer le pouvoir. Les grandes manifestations actuelles en témoignent.

 

Dans les institutions, nos représentants doivent faire plus et mieux, dans l'union, en étant une opposition
déterminée et constructive.

 

La gauche doit proposer une véritable alternative politique et porter un projet de transformation sociale et écologique où l'utopie devient réalité; une gauche moderne, capable de promouvoir des mesures concrètes en rupture avec le capitalisme, une gauche rassemblée capable de faire de la politique autrement.

 

Doit-on donner à une seule personne, la mission de parler au nom de tous ? Je ne le pense vraiment pas. C'est pourquoi ma candidature pour l'élection cantonale de mars 2011, dans le canton de Montreuil-Ouest a été décidée avec 150 personnalités et acteurs locaux.

Cette dimension collective donne son sens à ma candidature : définir ensemble ce qui doit changer, agir pour l'intérêt commun, intervenir dans nos affaires, peser pour la maîtrise de nos vies.

 

Il est nécessaire de combler le fossé entre élus et citoyens, d'adopter une démarche beaucoup plus audacieuse de partage du pouvoir et d'élaboration des décisions. Nous ne sommes pas des citoyens seulement les jours d'élection.

 

Ainsi, nous vous proposons de mettre en place des coopératives d'idées afin de débattre et construire ensemble, avec nos sensibilités, notre diversité ce que nous voulons pour le canton.

 

Retrouvons-nous :
Mercredi 29 septembre à 20h
à l'espace Comme Vous Emoi,
5 rue de la Révolution, Montreuil.

 

J'ai accepté ce nouveau combat parce que je sais que les Montreuilloises et Montreuillois en ont assez des chicaneries et des querelles de cette gauche qui se divise.

Nous avons envie d'une gauche solide et rassemblée, une gauche qui a du souffle et fait revivre l'espoir, une gauche sociale et écologique.

 

Alors communistes, socialistes, écologistes, altermondialistes, syndicalistes, tout simplement citoyennes et citoyens, rassemblons-nous pour que gagne une gauche qui nous ressemble.

 

Je vous remercie, Madame, Monsieur, de m'avoir accordé votre attention, et je vous espère nombreux à nos côtés.

 

Dominique Attia
Conseillère municipale
Présidente du Groupe Communiste
Membre de la FASE
(Fédération pour une alternative sociale et écologique)

Repost 0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 18:12

Samedi 20 mars de 16h à 20h. Espace "Comme vous émoi" 5 rue de la Révolution à Montreuil

Alors que des basses polémiques agitent encore la question des roms de Montreuil.

La Ligue des Droits de l’Homme nous invite à réfléchir à leurs situations.

Gageons que cet après midi de rencontres et de débats saura appréhender le sujet avec responsabilité, humanisme et solidarité.

 

LE SAMEDI 20 MARS DE 16H A 20H à "COMME VOUS EMOI", 5 rue de la Révolution à Montreuil. (métro Robespierre ou Croix de Chavaux)

16h -17h : Danses du groupe Bari Shatra, composé d’enfants roms de Montreuil, sous la direction de la médiatrice Lili. [boissons, collation pour les enfants]

17h30 - 19h30 débats

 

- Roms : un racisme spécifique avec Malik Salemkour, vice-président de la Ligue des droits
  de l’Homme, membre de Romeurope.

 

- La santé des Roms : une urgence permanente avec Bernard Moriau, médecin, en charge
  de la mission rom à Médecins du Monde.

 

Projection de films dans la petite salle, visant plutôt le public plus jeune (pendant le débat)

Entrée libre.

Restauration et projection d’un film fait sur les Rroms de Montreuil en 2006 par El Houssine Bakhoury : "Montreuil, terre d’accueil".

Repost 0