Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fase-montreuil
  • Le blog de fase-montreuil
  • : Blog du comité montreuillois de la FASE. La politique ne peut rester une affaire de spécialistes et doit devenir l'exercice plein pour chacun-e de sa citoyenneté. L'action des élu-e-s doit être dans un prolongement des mobilisations et un moyen de dialogue permanent avec celles-ci au sein des institutions. Convergence, rencontre, pratiques mises en commun, en regroupant la pluralité des cultures et parcours
  • Contact

Recherche

27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 15:26

AFFICHE15JUIN2013_Layout-1-copie-1.jpg

Repost 0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 10:10

Pour les habitants des bidonvilles comme pour tous les sans-abri et mal-logés Il est urgent de changer de politique ! Les solutions existent !

L’État, en lien avec les collectivités locales doit les penser et les construire à une échelle régionale avec les acteurs sociaux et surtout les intéressés eux mêmes.

Quelques milliers de familles roumaines et bulgares (environ 10 000 personnes) vivent en Île-de-France depuis plusieurs années.
Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas d’une « invasion » massive et brutale. Toutes fuient la misère et, pour les familles
rroms, une discrimination redoutable dans leurs pays d’origine.

Comme toutes les familles immigrées, elles cherchent un avenir pour leurs enfants. La plupart d’entre elles vivent dans des bidonvilles insalubres d’où elles sont régulièrement chassées, voyant détruites leurs maigres affaires, et brisés leurs efforts d'intégration (scolarisation, suivi médical…). Certaines communes continuent impunément à pratiquer des mesures discriminatoires comme le refus de scolarité, pourtant illégal. Les expulsions ne règlent rien. Les familles s’installent quelques kilomètres plus loin.

Leurs conditions de vie sont d’autant plus difficiles et indignes qu’on limite leur accès au travail et qu’on leur refuse l’accès à l’eau ou l’évacuation des déchets. Ce sont pourtant ces conditions de vie qui servent de prétexte à la stigmatisation par des élus locaux ou nationaux ou qui expliquent le rejet de certains riverains, que certains irresponsables politiques attisent, au risque de conduire à
d’odieux affrontements.

Malgré l'engagement de François Hollande alors qu'il était candidat à la Présidence de la République, la publication d'une circulaire au mois d'août 2012 requérant la recherche de solutions alternatives aux bidonvilles et la mission confiée à la DIHAL (Délégation Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement) pour sa mise en oeuvre, la situation de ces citoyens européens ne fait qu’empirer !

L'’État doit cesser immédiatement les destructions de bidonvilles, les expulsions du territoire français et supprimer les mesures transitoires qui limitent l'accès de ces familles à l'emploi. Il doit coordonner la mise en place concrète de solutions de relogement pérenne en lien avec les communes, les conseils généraux et le conseil régional (réquisitions de bâtiments vides, constructions de logements passerelles...), pour les habitants des bidonvilles comme
pour tous les mal-logés. Des propositions pour l'accès aux droits fondamentaux (scolarisation, emploi, santé, …) sont également nécessaires. Des fonds européens destinés à la résorption de l'habitat indigne sont pour l'instant notoirement sous-utilisés.

Un relogement de ces familles et leur accompagnement social représenterait un effort dérisoire s'il était réfléchi avec elles et coordonné au niveau de la Région Île-de-France.

Nous demandons d’urgence un rendez-vous commun avec M. Jean Marc Ayrault, Premier Ministre, Mme Cécile Duflot, Ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, M. Alain Régnier, Délégué interministériel à l'hébergement et à l'accès au logement et M. Jean Daubigny, Préfet de la région d’Île-de-France, pour y porter les revendications et propositions des familles et des associations
qui les soutiennent.

Le changement c’est urgent ! Le rendez-vous que nous demandons pourrait être le premier pas dans le nécessaire dialogue à instaurer entre toutes les parties concernées. Devra suivre rapidement une table ronde à l'échelle régionale rassemblant l’État, les collectivités locales, des représentants des familles et des associations pour la mise en place de solutions concrètes, dignes, pérennes et équitablement réparties sur le territoire francilien.


Pour soutenir ces revendications et cette demande de rendez-vous, nous appelons à une manifestation régionale le samedi 25 mai à 15h au départ de la place Saint-Michel et en direction de l'Hôtel Matignon.

Associations, collectifs et syndicats :
Association de Solidarité en Essonne avec les Familles Roumaines & Roms (ASEFRR), Association Rromeurope, ASTI 93 (Clichy-Montfermeil), Collectif de soutien aux droits des Rroms de Rosny, Collectif de Soutien aux Rroms du Val Maubuée (77), Collectif Romyvelines (Membre du collectif Romeurope), Comité de soutien aux Roms et Bulgares turcophones de Bobigny, Comité ATTAC N.91, Décil -Démocratie
citoyenne et citoyenneté locales (Mantes), Droit au Logement (DAL), Ecodrom93, Femmes Plurielles, Intermèdes Robinson, La voix des Rroms, Les Amis d’un Coin de l’Inde et du Monde (L.A.C.I.M), Ligue des Droits de l'Homme (LDH Paris et 93, Membre du collectif Romeurope), Merilin dans notre Ville (Noisy-le-Sec), MRAP (91-93-94-Nanterre-Paris, Membre du collectif Romeurope), Équipe CCFD -Terre solidaire de St Denis, Registre des Citoyens du
monde Paris 13, RESF 93, Réseau 1427 (Saint-Denis), Sortir du colonialisme, Union Syndicale Solidaires (91 et 93)

Organisations Politiques :
Alternative Libertaire (AL), Europe Écologie-Les Verts Ile-de-France (EELV- 93, 91, IdF), Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE), Gauche Anticapitaliste (GA), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA, 93, national), Parti Communiste Français (PCF, 91, 93, national), Parti de Gauche (PG 93 et national)

 

Repost 0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 10:37

Tract0505FdG.pdf20130419103318

Repost 0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 12:43

          243242 205449862827463 127318050640645 497402 6396605 o    logoGApourblog s        

 

 

QUE FAIRE POUR LES MUNICIPALES de 2014

 

INVITATION A UNE RÉUNION OUVERTE 

 

Mercredi 20 mars à 19h30

Préau de l’école maternelle Louis Aragon

34 Rue du Sergent Bobillot

Montreuil

 

Les élections municipales de 2014 seront un moment important de la vie politique. En raison de son échelle à taille humaine, l’élection municipale est un moyen concret d’expérimenter et de faire vivre des alternatives concrètes au système capitaliste en associant au maximum les citoyens. C’est bien évidemment le cœur de l’engagement politique de la FASE et de la GA.

 

C’est dans ce contexte que nous réfléchissons à Montreuil.

Et ce contexte reconnaissons-le à Montreuil est pour le moins compliqué. Une municipalité écologiste et socialiste d’abord, puis écologiste seulement qui s’est  déconsidérée par des choix politiques contestables (comme le démontre la crise du cinéma Le Méliés) et une gestion démocratique désastreuse.  Une multiplicité de candidatures à gauche qui semble plus motivées par des questions de pouvoir  que par un réel projet politique. Un climat politique largement abimé depuis plusieurs années ou l’invective remplace le débat, ou on est pour ou contre et où le débat démocratique constructif semble impossible.

 

Dans cette situation, que devons-nous faire?

D’abord, contribuer à faire vivre  le Front de Gauche qui mène actuellement une campagne nationale contre l’austérité.

Ensuite, dans un contexte où, localement, le Front de Gauche (dont nous sommes membres à part entière) n’est pas rassemblé, nous voulons aussi avancer sur deux fronts : Celui de la construction citoyenne et celui des idées.


Nous sommes convaincus que ces deux aspects peuvent permettre, dans une situation difficile, de contribuer à créer les bases d’un rassemblement large et constructif avec beaucoup de Montreuillois. Et ce d’autant plus facilement que ni la FASE, ni la GA, n’a d’ambition concernant la tête de liste et que toute démarche municipale doit, selon nous, être porté par plusieurs voix et pas autour d’un homme ou d’une femme providentiel.

 

Une construction sur les idées d’abord en multipliant, sous toutes formes, des espaces d’échanges et de réflexions, avec toutes les forces qui voudront y participer. En le proposant à tous ceux qui le souhaitent, nous développerons des temps de débats sur les enjeux politiques, sociaux, écologiques et urbains de notre ville pour construire un projet populaire, solidaire, démocratique, écologique et citoyen, et un projet de résistance à l’austérité et au libéralisme.

 

 Car et c’est le deuxième point essentiel, nous ne nous contenterons pas de constructions élaborées dans des petits cercles par quelques experts politiques. La participation du plus grand nombre à l’élaboration et à la décision, même si c’est une démarche compliquée, est notre ambition. Associer les militants politiques certes mais aussi tous ceux qui veulent œuvrer à la construction d’un nouveau projet pour Montreuil.

 

 Nous souhaitons que la réunion à laquelle nous vous invitons soit une  réunion ouverte où  chacun pourra donner son avis et avancer des propositions  et ou  nous déciderons ensemble de ce qui est le mieux pour avancer.


En résumé, lors de ces prochains mois, avec tous ceux qui le veulent, la position de la FASE et de la GA ne sera pas déterminée par des calculs ou des spéculations sur ce que feront les uns et les autres.

 

Notre activité sera concentrée autour de trois questions qui nous paraissent essentielles :

Comment mettre en œuvre des politiques transformatrices au niveau de notre ville ?

Comment favoriser la participation du plus grand nombre ?

Comment aboutir à un projet novateur de rassemblement du front de gauche, porté par de nouveaux visages.

 

Comptant vivement vous y rencontrer.

Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 14:32

vœux fase ga

Repost 0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 11:36

FdG-Initiative-11-dec-2012-copie-1.jpg

Repost 0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 15:03

Image-11-dec.JPG

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 21:33
Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 14:21

2nd Atelier populaire :

 

« L’école dans la ville »

 

Mardi 23 octobre 2012 à 19h30

Salle Franklin - 60 rue Franklin à Montreuil 

 

 image002-copie-2.jpg

 

Une rencontre co-animée par

Sylvia GAYMARD, Vice-présidente du Rassemblement de la Gauche Citoyenne

et Pierre VILA, membre de la FASE

 

En présence et avec une contribution au débat de Daniel ROME et Laurent ABRAHAMS*

 

Lors d’un premier atelier populaire organisé le 10 septembre sur le thème « Comment bâtir la ville de demain et quelle place accorder aux citoyens ? », de nombreux sujets de débats ont émergé et feront l’objet d’une série d’ateliers qui se tiendront dans tous les quartiers de la ville dans les mois qui viennent.

 

Pour notre second atelier populaire nous proposons de revenir sur un point soulevé par plusieurs contributeurs : celui de la place des services publics et en particulier de l’école dans la ville.

 

·   Mixité sociale et sectorisation,

·   Ou, quand, comment bâtir et quelle place aux acteurs du monde éducatif et aux citoyens ?

·   Quelle politique municipale d’accompagnement des enfants vers la réussite scolaire ?

· Quelles mesures, quelles orientations, quelle complémentarité entre l’action des collectivités et de l’Etat ?  

Et plein d’autres sujets encore qui permettront d’engager ce vaste débat au moment où le Ministre de l’Education Nationale engage une consultation sur « La refondation de l'École ».

 

* Daniel ROME est militant associatif et en particulier du Groupe Français d’Education Nouvelle (GFEN), mouvement de recherche et de formation en éducation, agréé par le ministère de l'Éducation nationale

* Laurent ABRAHAMS est enseignant au collège Lenain Tillemont de Montreuil

Repost 0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 16:34

314209_4565417012920_1686627698_n.jpg

Repost 0