Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fase-montreuil
  • Le blog de fase-montreuil
  • : Blog du comité montreuillois de la FASE. La politique ne peut rester une affaire de spécialistes et doit devenir l'exercice plein pour chacun-e de sa citoyenneté. L'action des élu-e-s doit être dans un prolongement des mobilisations et un moyen de dialogue permanent avec celles-ci au sein des institutions. Convergence, rencontre, pratiques mises en commun, en regroupant la pluralité des cultures et parcours
  • Contact

Recherche

7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 18:54

    243242 205449862827463 127318050640645 497402 6396605 o                                                                Logo GA

 

 

 

Lettre ouverte au Front de gauche de Montreuil, à toutes les forces et tous les citoyen-nes qui veulent un Montreuil populaire, solidaire et résistant.

 

Madame, Monsieur, Cher-e-s camarades,

 

La réunion qui s'est tenue le 20 mars dernier à l'invitation de la FASE et de la Gauche Anticapitaliste a réuni plus de cinquante militant-e-s, citoyen-ne-s, habitant-e-s de Montreuil. Nos débats à propos des prochaines élections municipales nous ont permis de dégager des axes de réflexion et d'actions, que nous souhaitons partager largement.

 

*                     Les élections municipales de 2014  se dérouleront deux ans après la défaite de Nicolas Sarkozy et de l'UMP. Depuis cette défaite, les attaques contre nos droits sont quotidiennes : plans de licenciements, coupes budgétaires, accord national interprofessionnel, menaces sur les retraites... A l'échelle européenne, François Hollande s'inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs, validant le traité signé par Sarkozy et Merkel, et poursuivant la construction d'une Union Européenne faite par et pour la finance.

*                     L'élection de 2014 constitue la première échéance politique depuis 2012. Nous regrettons que le gouvernement ait décidé de s'engager dans la poursuite de politiques d'austérité qui ont démontré leur inefficacité au lieu de développer d'autres solutions.

*                      Au contraire, nous voulons présenter des alternatives réelles tout en sachant que les marges de manœuvre qui pourraient permettre aux collectivités d'amortir le choc de la crise sont de plus en plus réduites.

 

A partir de ces constats, nous souhaitons indiquer quelle démarche d'ensemble nous semble nécessaire pour aborder cette échéance municipale.

 

Les axes d'une campagne politique en 2014 sont multiples. Ils devront mettre en avant et s’articuler autour de la lutte contre l'austérité. Nous voulons donc faire de cette échéance une campagne de résistance et d'espoirs. Résistance, car nous ne considérons pas qu'une bonne pratique municipale suffira seule à changer la vie des montreuillois-e-s, et parce que nous souhaitons construire les résistances nécessaires avec les populations et les élu-e-s. Espoirs, car les mobilisations collectives et le travail des élus peuvent dessiner un autre avenir pour les habitant-es de cette ville.

 

De nombreuses questions sont à travailler sérieusement :

*                    Quelles solutions face au poids des dettes : moratoire, audit, non remboursement des dettes illégitimes...

*                    Comment éviter l'éviction progressive des classes populaires de notre ville: Quelles interventions publiques sur le foncier (planification, contrôle des loyers, préemptions, réquisitions…)

*                    Face aux diminutions des budgets publics, repenser la fiscalité, les taxes locales.

*                    Face à la crise écologique, plan d'investissement massif dans la rénovation des logements et développement local systématique des énergies renouvelables et des transports en commun

*                    Face aux besoins sociaux, défense et développement des services publics de proximité (centres de santé, eau, crèches, services culturels et sportifs...) et gratuité d'accès aux besoins de base...

*                    Face au racisme et au tout-sécuritaire, politique d'accueil des populations victimes de rejet et de discriminations racistes.

*                    Face à la confiscation des pouvoirs par quelques élites, approfondissement de la démocratie active, rapprochement des lieux de décision (Quel rapport à Est-Ensemble), pouvoirs décisionnaires pour les conseils de quartiers, engagement des élu-e-s à limiter leurs mandats, rotation des mandats à réfléchir...

*                    Face aux modèles de vie imposés par le système consumériste ambiant, soutien aux initiatives de mode de vie et d'organisation alternatifs (AMAP, coopératives, lieux alternatifs, festivals auto-organisés, actions culturelles et sociales...)

*                    Penser et définir une politique culturelle ambitieuse ancrée dans les réalités populaires locale. Soutien et développement des lieux et équipements de culture dans le respect de leur autonomie.

*                     Rapports avec les habitants et les personnels municipaux fondés sur le respect mutuel, l’écoute et le dialogue, et la recherche de processus de co-élaboration.

 

Avec une municipalité qui s'est largement déconsidérée, nous voulons un changement de majorité.

 

Pour cela, nous voulons œuvrer avec les forces du Front de Gauche mais aussi avec tous ceux et toutes celles qui veulent construire cette alternative. Ceci implique de  présenter une liste, et une seule, soutenue par le Front de Gauche, ouverte et large, mais autonome des soutiens de la politique gouvernementale, pour une gauche de combat qui ne renonce pas.

Pour nous, face au bilan de Dominique Voynet, cette autre gauche ne peut être représentée par J.P Brard. L'ancien maire, qui a déjà perdu deux élections, symbolise le passé et une politique municipale sanctionnée en 2008. En 2014, il faudra de nouveaux visages.

Cependant, il nous semble très prématuré de parler aujourd'hui, un an avant l'élection, de tête de liste. Il nous faut au contraire combattre les habitudes de personnalisation et professionnalisation de la politique qui invitent à se ranger derrière un homme, ou une femme, providentiel-le. Il nous faut au contraire élaborer et mener campagne collectivement, à partir d'une démarche et de projets précis, pour une liste de résistance et d'alternatives à l'austérité, mais aussi de solidarité avec les luttes contre les injustices partout dans le monde. Pour préserver le caractère collectif de notre démarche, il nous semble nécessaire qu'une équipe pluraliste d'animation de la campagne soit désignée. Le choix de la tête de liste, et la composition de la liste se ferait alors en fin de campagne par des modalités qu’il reste à définir.

Montreuil Avenir a une responsabilité dans la possibilité d'une telle perspective. Regroupant trois organisations (PCF, PG, GU), il constitue une bonne part du rassemblement que nous appelons de nos vœux.

De même, la démarche de réflexion initiée par le RGC au travers de ses ateliers populaires nous semble porteuse de sens.

Pour cela, il s'agit de se prononcer sur l'amplitude de la démarche de rassemblement initiée : Comment mener une campagne collective, dans laquelle la tête de liste ne soit pas un obstacle mais devienne une question discutée et maitrisée par tous.

 Autour de quels axes politiques prioritaires mener une telle campagne ? C'est autour de ces questions, et de bien d'autres, que nous souhaitons nous adresser aux militant-e-s du Front de Gauche, aux forces et aux citoyens qui veulent s’engager dans la construction d’un nouveau projet pour Montreuil, et leur proposer de mener ensemble des débats publics permettant de traiter ces questions et d'avancer ensemble vers une campagne commune en 2014.

Nous ne voulons pas de plusieurs listes du Front de Gauche !

Nous voulons une démarche collective qui permette de construire un projet, une méthode et une équipe.

Il est encore temps d’agir ensemble!

 

Yann Abraham, Raoul Alonso, Dominique Attia, David Beaunier, Saphia Beltran, Stéphan Beltran, Murielle Bensaïd,  Franco Bianciardi, Patrick Chaize, Pascale Chouffot,  Pierre Cours-Salies, Christian Darceaux, Karine Emery Diop, Bernard Everaere, Christiane Fernandez, Richard Galera, Serge Garbay, Jacqueline Garcia, Vincent Gay, Olivier Genest, Vincent Glenn, Alan Homont, Catherine Huot,  Damien Joliton, Jean Jacques Joucla, Nathalie Lana, Jocelyne Lanneau, Capucine Larzilliére, Martine Lascar, Smaël Lekbir, Olivier Madaule, Isabelle Mambour, Alain Mathieu, John Mullen, Dominique Muselet,  Mathias Perez,  Annie Perfettini, Don Pierre Perfettini, Simon Pietri, Joe Rabie, Sylvie Rabie,  Pascal Rennes, Julien Rivoire, Daniel Rome, Sandrine Roux, Jean-Jacques Sacquepey, Deborah Smith, Melissa Smith, Pierre Vila, Philippe Vrain, Patrick Weber, Sophie Zafari, Eric Zinszner.

Partager cet article

Repost 0

commentaires